•  

    Le Flambé

    Photo aimablement prêtée par Annie

     

    Le flambé est un grand papillon d'environ 8 cm d'envergure.

    Ses ailes sont jaune clair, rayées de noir.

    Les ailes postérieures possèdent de longues "queues" et des ocelles colorés bleus.

    Le flambé butine les fleurs et surtout les fleurs de lavande.

    Il vole en avril-mai puis en septembre pour la deuxième génération.

    Il affectionne les jardins, les vergers et les allées des forêts .

    Les plantes hôtes sont les prunelliers.

    Autrefois répandu et commun, il serait actuellement en régression.

     

    Source : Larousse Nature en poche : papillons.

    Pour en savoir plus sur ce superbe papillon veuillez vous rendre ici.


    17 commentaires
  •  

    Le cuivré des marais

    Le cuivré des marais

     

    La face supérieure du Cuivré des marais mâle est orange cuivré vif bordée de foncé; je n'ai malheureusement pas pu le

    photographier avec les ailes déployées. La femelle avec davantage de brun est plus terne.

    Le verso des 2 sexes (photos accompagnant l'article) est à peu près semblable : fond de l'aile antérieure orange

    moucheté de tâches noires avec bande grise; l'aile postérieure quant à elle a un fond gris bleuté moucheté de points

    noirs avec bande orange.

    Comme son nom l'indique, ce papillon se rencontre dans des endroits humides : marécages, abords de fossés de

    drainage et des rivières lentes.

    Son envergure est de 3,5 à 5 cm; il vole de mai à septembre en deux générations dans le sud et une génération dans le

    nord.

    Les plantes hôtes sont les oseilles.

    Ce joli papillon est malheureusement menacé du fait de la dégradation et de la destruction de son habitat.

     

    Source : Larousse nature en poche : papillons.

    Pour en savoir plus sur ce magnifique papillon, consultez le fichier ici.

     


    15 commentaires
  •  

    L'Argus vert ou la Thècle de la ronce.

    Photo aimablement prêtée par Annie

     

    Chez l'Argus vert, mâles et femelles sont identiques.

    Le dessous des ailes est vert et le dessus brun grisâtre.

    Les yeux sont entourés d'un liseré blanc.

    Son envergure est de 2,5 à 3 cm; la période de vol s'étend de mars à juillet.

    On le rencontre jusqu'à 2200 mètres, dans les jardins, les clairières, les lieux herbeux et les landes.

    Ses plantes hôtes sont : les ajoncs, la bruyère,les genêts, cytises et autres plantes basses.

    Il est répandu et n'a pas de statut de protection particulier.


    15 commentaires
  • Le paon du jour

    Photo aimablement prêtée par Véronique

     

    Le paon du jour

     

    Le paon du jour est un magnifique papillon avec des ocelles (tâche colorée en forme d’œil sur les ailes) spectaculaires.

    Il est répandu et commun, on le rencontre un peu partout, dans les jardins où il butine les fleurs de buddleias, dans les

    allées forestières, les haies et les talus.

    Au repos, les ailes repliées marrons noires  ressemblent à une écorce (2ème photo).

    Sa plante hôte est l'ortie, la chenille y vit dans une toile de soie.

    Source : Larousse Nature en poche : papillons

    Si vous désirez en savoir plus sur le paon du jour, consultez l'excellent article Wikipédia : c'est ici.

     


    20 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique