•  

    La châtaigne

    La châtaigne

    La châtaigne est le fruit comestible du châtaignier.

    Le marron est le fruit de l'arbre greffé; c'est une grosse châtaigne ronde et non cloisonnée.

    A ne pas confondre avec le  marron d'Inde qui est une variété toxique (fruit du marronnier commun).

    La châtaigne fut longtemps la base de l'alimentation  humaine dans de nombreuses régions.

    Le châtaignier était appelé "l'arbre à pain" et aussi "l'arbre à saucisses" car les châtaignes servaient à l'alimentation

    des porcs.

    La châtaigne est enveloppée d'une enveloppe hérissée de piquants : la bogue.

    La châtaigne est formée d'une masse farineuse enveloppée d'une écorce lisse brun rougeâtre appelée : tan (à cause des

    tanins qu'elle contient), possédant un côté saillant d’où émerge une petite touffe appelée : torche; cette torche n'existe

    pas sur le marron d'Inde qui est toxique.

    La crème de marrons et les marrons glacés sont fabriqués à partir de certaines variétés de châtaignes.

    Source : Wikipédia, consultable ici.


    23 commentaires
  •  

    Le petit capricorne (Cerambyx scopolii)

    Photo aimablement prêtée par Antoine

     

    Le petit capricorne (Cerambyx scopolii)

     

    Le petit capricorne est un coléoptère appelé aussi longicorne du fait de la longueur de ses antennes : environ 40 mm

    pour un corps de 20 à 28 mm.

    Selon certains auteurs, ces antennes démesurées serviraient de balancier en vol.

    Il a le corps luisant, noir bleuté et granuleux.

    Ces œufs sont pondus dans les écorces de feuillus tels que le chêne, le hêtre, le noisetier, le tilleul...

    Les larves sont xylophages, elles attaquent le bois en le grignotant au cours de leur développement.

    L'adulte se nourrit de pollen; on le rencontre d'avril à août, souvent sur les fleurs d'ombellifères, de sureau, de spirées,

    d'aubépine..., en lisières et clairières de forêts, mais aussi dans les jardins fleuris.

     

    Sources : Wikipédia et le site "Noé Conservation" à découvrir ici

     


    23 commentaires
  •  

    Anthurus d'Archer (Clathrus archeri)

     

    Hier, lors d'une promenade campagnarde, j'ai découvert ce spectaculaire champignon : L'Anthurus d'Archer

    Au début de son évolution, il est enfermé dans un œuf grisâtre et semble donc banal.

    Ensuite son épanouissement est spectaculaire puisqu'il se déploie en étoile de quatre à huit branches; il peut aussi faire

    penser à une pieuvre ! Il a un diamètre de 10 à 18 cm.

    On le rencontre dans des lieux humides et aussi sur les coupes, dans les sciures et déchets d'écorces.

    Sa couleur est d'un rouge éclatant, avec en surface des plaques noires qui sont des restes de la substance gélatineuse

    qui  se déchire lors de la dissémination des spores.

    Sa chair a une odeur nauséabonde.

    Originaire d'Australie et de nouvelle Zélande, il fit son apparition dans les Vosges vers 1920 près d'une industrie

    lainière qui traitait les laines de moutons d'Australie; il est répandu dans l'est de la France et en région

    bordelaise, mais reste assez rare.

    Les branches sont rattachées à leur sommet au sortir de l’œuf : ( à gauche sur la photo )

    De part son odeur, il n'est pas comestible.

    Sources : ONF et Petit guide encyclopédique : Les champignons chez Artémis Editions

     


    22 commentaires
  •  

    Pampre de vigne

    Le pampre de vigne est une tige de vigne portant ses feuilles, ses vrilles et aussi ses grappes de raisin.

    C'est aussi le nom du gourmand de la vigne, c'est à dire un rameau non fructifère qui pousse sur la souche ou sur le

    porte-greffe.

    D'après la définition du Larousse, c'est une jeune pousse de vigne de l'année, avant sa lignification.

    Source Wikipédia.

     


    27 commentaires
  • Une petite pose de quelques jours


    13 commentaires